Ressources
 
   
Chansons
Films et salles
Liens
Livres
Musique, danses et silences de la nature
Pensées
Personnes ressources
Textes, articles...
     
   
   
 
    Sommaire de:
    "Pensées"
 
   
Indian Prophecy CREE
Donner avec joie ou avec peine ?
La moitié des gens malheureux...
Avez-vous aujourd’hui...
Le hasard ?
Accuser
Sur la beauté
Pourquoi ne pas fabriquer de lapin phosphorescent ?
L’esprit et la matière
Vous êtes des êtres illimités
L’amour ou la peur
"Plus fort que la haine"
Courage !
J’ai décidé d’être heureux
La science du bonheur
Résolution de Nelson Mandela
L’Amour chasse la peur
Un proverbe des arborigènes d’Australie
19 mai : Journée des détenus
Le pouvoir du coeur
Vous voulez être heureux ? Soyez reconnaissants
Qu’est-ce que communiquer ?
"L’amour et la musique sont les deux ailes de l’âme"
"C’est quand la poule est au repos qu’elle produit beaucoup"
Le secret du bonheur
     
   
   
 
    Retour vers...
 
   
Ressources
     
   

 
      Pensées
     
Les pensées que je glâne ça et là et que j’ai envie de vous partager.
 
Indian Prophecy CREE

Only after the Last Tree has been cut down, Seulement lorsque le dernier arbre aura été coupé,

Only after the Last River has been poisoned, Seulement lorsque la dernière rivière aura été empoisonnée,

Only after the Last Fish has been caught, Seulement après que le dernier poisson aura été pêché

Only then will you find that Money cannot be eaten. Seulement alors trouverez-vous que l’argent ne peut pas être mangé

Remonter

 
Donner avec joie ou avec peine ?
Khalil Gibran (1883-1931), "Le Prophète" (1923)
Alors un homme riche dit : "Parle-nous du Don". Et le [Prophète] répondit :

Vous donnez bien peu lorsque vous donnez de vos biens. C’est lorsque vous donnez de vous-même que vous donnez vraiment. Car que sont vos biens sinon des choses que vous gardez et surveillez, de crainte de vous trouver demain dans la misère ?

De demain, qu’apportera demain au chien tellement prudent qu’il enterre sans repères des os dans le sable, tandis qu’il suit les pélerins vers la ville sainte ? Et qu’est-ce que la crainte de la misère sinon la misère elle-même ? La peur de la soif quand votre puits est plein, n’est-ce pas une soif inextinguible ?

Il y a ceux qui ont beaucoup et qui donnent peu - et comme ils en attendent de la reconnaissance, ce désir caché dégrade leurs dons.

Et il y a ceux qui ont peu et qui donnent tout. Ceux-ci ont foi dans la vie et dans la générosité de la vie, et leur coffre n’est jamais vide.

Il y a ceux qui donnent avec joie, et cette joie est leur récompense. Et il y a ceux qui donnent avec peine, et cette peine est leur baptême.

Et il y a ceux qui donnent sans éprouver de peine à donner, sans y chercher non plus ni joie, ni conscience de leur vertu ; ils donnent comme là-bas, dans la vallée, le myrte exhale son parfum dans l’air. C’est par leurs mains que Dieu parle et par leurs yeux qu’il sourit à la terre.

Remonter

 
La moitié des gens malheureux...

... le sont parce qu’ils ne se sont pas contentés d’être heureux.

(Le Sablier)

Remonter

 
Avez-vous aujourd’hui...
consacré assez de temps à votre bonheur ? M.Gray.
(JPG)

"Il vaut mieux allumer une petite lumière que de maudire l’obscurité". Auteur ?

"Le respect est le vaccin de la violence". Un pédo-psychiâtre. Selon ce même médecin, la violence n’est pas héréditaire.

Remonter

 
Le hasard ?

C’est Dieu qui se promène incognito !

A. EINSTEIN

Remonter

 
Accuser
Proverbe indien

Quand tu pointes le doigt pour Accuser,

trois doigts restent pointés Vers Toi

Remonter

 
Sur la beauté
Khalil Gibran
Le Prophète, extrait
Toutes ces choses vous les avez dites de la beauté,
-  Mais en vérité vous n’avez pas parlé d’elle mais de désirs insatisfaits,
-  Et la beauté n’est pas un désir mais une extase.
-  Elle n’est pas une bouche assoiffée ni une main vide tendue,
-  Mais plutôt un cœur embrasé et une âme enchantée.
-  Elle n’est pas l’image que vous voudriez voir ni le chant que vous voudriez entendre,
-  Mais plutôt une image que vous voyez, bien que vous fermiez les yeux et un chant que vous entendez, bien que vous bouchiez vos oreilles.
-  Elle n’est pas la sève sous l’écorce ridée, ni une aile attachée à une griffe,
-  Mais plutôt un jardin toujours en fleurs et une nuée d’anges toujours en vol.
-  La beauté est la vie lorsque la vie dévoile son saint visage.
-  Mais vous êtes vie et vous êtes le voile.
-  La beauté est l’éternité se contemplant dans un miroir. Mais vous êtes éternité et vous êtes le miroir.

Remonter

 
Pourquoi ne pas fabriquer de lapin phosphorescent ?
Extrait d’un interview de Jean-Marie PELT,
l’invité du Forum du Journal Le Soir des 12-13 mai 2010

(et pourquoi pas du vernis pour les ongles des petits chiens des Madames ?...)

Parce qu’on n’en a pas besoin. Il faut adopter la sobriété heureuse. Il faut arrêter de penser que la seule manière d’être heureux est de multiplier la consommation. Le malheur vient quand on n’a pas les moyens d’assurer les besoins (dans l’interview : "moyens", sans doute une erreur de dactylographie)élémentaires. Mais quand ceux-ci sont satisfaits, le superflu, l’inutile et le futile n’ont pas de raison d’être. Par contre, leur valeur pourrait assurer des besoins élémentaires dans les pays pauvres. C’est l’équité, autre valeur majeure, dont la crise a montré qu’elle n’existait guère dans nos sociétés. Si on recyle, si on est sobre, on n’use pas des ressources essentielles. Mais notre société aime créer un désir et une frustration en même temps. Or, toutes les religions du monde ont plaidé pour une certaine sobriété qui permet un développement des valeurs spirituelles qui ne sont pas liées à la rage de consommer.

Mon modeste commentaire à la lumière de la théorie des besoins vitaux développée sur ce site :

Le superflu, etc. répondent aussi à des besoins non identifiés. S’ils étaient correctement identifiés et satisfaits, alors le superflu, etc. n’auraient plus de raison d’être... Le développement des valeurs spirituelles se passe naturellement lorsque l’on cherche à satisfaire ses besoins adéquatement et dans un équilibre. Car en tant qu’êtres humains, nous avons aussi des besoins vitaux spirituels mais ils sont souvent ignorés, noyés dans la culture de la consommation. D’où les recherches de compensations dans la drogue, etc.

Remonter

 
L’esprit et la matière

À l’origine de tous les déséquilibres, il y a le déséquilibre entre l’esprit et la matière ; c’est lui qui entraîne à sa suite toutes les autres formes d’anomalies que l’on peut constater dans l’existence. L’esprit et la matière sont deux pôles, deux principes avec lesquels l’être humain doit savoir agir intelligemment, raisonnablement, prudemment.

S’il n’est pas recommandé d’imiter l’Occident qui a mis l’accent sur les acquisitions matérielles au détriment de l’âme et de l’esprit, l’exemple de l’Inde et d’autres pays qui, durant des siècles, ont accepté de vivre dans la misère, la famine et la maladie, n’est pas à suivre non plus.

Il faut donner à l’esprit et à la matière leur place respective : ne pas rejeter la matière, mais la rendre soumise et obéissante à l’esprit. C’est dans cet équilibre entre l’esprit et la matière que les individus et les sociétés trouvent leur épanouissement.

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Transmis par La Ligue des Optimistes

Remonter

 
Vous êtes des êtres illimités
Lester LEVENSON

Vous l’avez toujours été et vous le serez toujours.

Vous n’avez pas d’autre choix.

Votre seul choix est de vous identifier avec votre Essence illimitée ou de vous identifier avec les limitations que vous vous êtes imposées.

Remonter

 
L’amour ou la peur

Toute action entreprise par les êtres humains est fondée soit sur l’amour, soit sur la peur, et cela ne se limite pas aux relations personnelles. [...] Chacun des choix que tu fais librement, tout cela vient de l’une des deux seules pensées possibles : une pensée d’amour ou une pensée de peur.

-  La peur est l’énergie qui contracte, referme, court, cache, entasse et blesse.
-  L’amour est l’énergie qui s’étend, s’ouvre, envoie, reste, révèle, partage et guérit.
-  La peur enveloppe nos corps dans les vêtements, l’amour nous permet de rester nus.
-  La peur s’accroche et se cramponne à tout ce que nous avons, l’amour donne tout ce que nous avons.
-  La peur retient, l’amour chérit.
-  La peur empoigne, l’amour lâche prise.
-  La peur laisse de la rancœur, l’amour soulage.
-  La peur attaque, l’amour répare.

Chaque pensée, parole ou action humaine est fondée sur l’une ou l’autre émotion. Tu n’as aucun choix à cet égard, car il n’y a pas d’autre choix. Mais tu es libre de choisir entre les deux.

Neale Donald Walsch, Conversation avec Dieu, Tome 1

Remonter

 
"Plus fort que la haine"
"Une enfance meurtrie : de l’horreur au pardon"
Tim GUENARD, édition "J’ai lu", ISBN : 978-2-290-30153-1

Extraits

... p. 171

Le soir du 9 août, Frédéric roule son fauteuil vers moi avant le dîner. Je lis dans ses yeux une douce malice. Il s’approche et me tend, autant qu’il le peut, avec ses bras repliés, croisés sur eux-mêmes, une feuille de papier. C’est une lettre de cinq lignes. Voilà ce qu’il tapait si frénétiquement. Cinq lignes écrites en deux jours de frappe harassante, deux jours d’aller et retour avec son fauteuil, deux jours de concentration intense. Cinq lignes pour me souhaiter un bon anniversaire. Cinq lignes d’amour. Le premier cadeau d’anniversaire de ma vie...

... p. 174

Cinq lignes d’amour viennent de faire basculer ma vie. Je n’ai pas été aimé ? Eh bien, je vais aimer les autres comme j’aimerais qu’on m’aime. Si j’attends d’avoir reçu pour donner, j’y serai encore à la saint-glinglin. Mes combats futurs seront de vivre ce que l’on m’a empêché de vivre.

Je vais regarder les autres comme j’aimerais que l’on me regarde. Avec amour, patience, miséricorde, et non plus avec ces yeux du bagarreur de survie, aiguisés comme des lames. Je vais apprendre à donner avec mon coeur. C’est décidé.

Soudain remontent à la surface de ma mémoire, comme des bulles puantes, ces paroles insupportables qui ont empoisonné mon enfance : "Les enfants battus, c’est génétique, ils battront leurs enfants", "Les enfants d’alcooliques, c’est génétique, ils boiront", "Les enfants abandonnés, c’est génétique, ils abandonneront", "Les enfants de parents séparés, c’est génétique, ils se sépareront"...
-  Et de toute façon ma chère amie, les chiens ne font pas des chats ! Pauvres enfants, soixante-quinze à quatre-vingts pour cent d’entre eux vont reproduire les tares de leurs parents. Ils n’y peuvent rien, c’est génétique !

Ce soir-là dans ma chambre, seul avec le bon Dieu, je décide de faire mentir la génétique, de mettre le passé au placard et d’épousseter ma mémoire. De ne plus écouter les sermons des gens qui savent toujours tout et les conneries des semeurs de désespoir.

On peut remettre les compteurs à zéro, il suffit de le vouloir.

Remonter

 
Courage !
Un texte de Victor HUGO communiqué par Matin Magique
Soyez comme l’oiseau posé pour un instant sur des rameaux trop frêles, qui sent plier la branche et qui chante pourtant, sachant qu’il a des ailes.

Remonter

 
J’ai décidé d’être heureux
parce que c’est bon pour la santé
Voltaire
Belle motivation !

Remonter

 
La science du bonheur
Le Sablier, 10 mai 2013

Pour être heureux, il faut avoir :
-  plus de vertus que de savoir,
-  plus de conscience que d’esprit,
-  plus d’amitié que de tendresse,
-  plus de santé que de richesse,
-  plus de repos que de profit.

(1765)

Remonter

 
Résolution de Nelson Mandela
Nous travaillerons ensemble pour soutenir le courage là où il y a la peur, pour encourager la négociation là où il y a le conflit, et donner l’espoir là où règne le désespoir. Nelson Mandela

Remonter

 
L’Amour chasse la peur

Reproduction libre d’un commentaire extrait du livret "Ecoute", supplément de Panorama, mensuel de la vie spirituelle.

(Ecoute est rédigé par des soeurs dominicaines du Monastère de Notre-Dame de Beaufort (Bretagne-France))

Le 5 avril 2014

... Le Christ nous invite à acquérir la liberté de s’ouvrir à la vérité de l’autre sans crainte, car l’Amour chasse la peur. Il nous ouvre à la possibilité de renoncer à nos certitudes, à créer un espace de dialogue respectueux où nous pouvons ensemble approcher la Vérité.

"Je n’ai pas la Vérité et j’ai besoin de celle des autres" (Mgr CLAVERIE, évêque d’Oran, mort en 1996 dans un attentat.)

Remonter

 
Un proverbe des arborigènes d’Australie

We are all visitors to this time, this place. We are just passing through.

Our purpose here is to observe, to learn, to grow, to love, ...and then we return home.

Traduction :

Nous sommes tous des visiteurs de ce temps, de ce lieu. Nous sommes juste des passants.

Notre but ici est d’observer, d’apprendre, de grandir, d’aimer... et ensuite, nous rentrons chez nous.

Remonter

 
19 mai : Journée des détenus
Les évêques francophones ont décidé de faire du 19 mai, fête de Saint-Yves, une journée des détenus.

Voici leur prière :

Seigneur, toi seul peut changer notre coeur habile à condamner, et nous aider à discerner ce qui est juste : exause nos prières pour ceux qui sont en prison. Qu’ils ne sombrent pas dans le désespoir mais trouvent la force de se renouveler, en nous rappelant notre responsabilité fraternelle envers ceux qui sont rendus à la liberté : que nous leur permettions de retrouver une place digne dans nos communautés et dans la société. Amen.

Rapports sur les prisons en Belgique.

Remonter

 
Le pouvoir du coeur
extrait de Dialogues avec l’Ange de Gitta MALLASZ

-  Là, chacun de mes sourires confiants mine les projets de la haine meurtrière.
-  Là, chacune de mes pensées constructives diminue les forces destructrices.
-  Là, chacune de mes demandes pour la paix atténue les feux de la guerre.
-  Donc, je ne suis pas la victime impuissante des évènements extérieurs, mais peut-être bien la goutte d’eau toute puissante qui décidera de la vie ou de son anéantissement.
-  Qui parmi nous est conscient de toute sa puissance ? C’est là que commence la responsabilité de l’Homme.

Remonter

 
Vous voulez être heureux ? Soyez reconnaissants
Une chose que les hommes ont en commun est qu’ils veulent être heureux, nous dit Frère David Steindl-Rast, moine et érudit interreligions. Et la joie, nous suggère-t-il, naît de la gratitude.

Une leçon et une source d’inspiration sur l’art de ralentir, de regarder autour de soi, et plus que tout, d’être reconnaissant.

Sur le site de Ted :

Remonter

 
Qu’est-ce que communiquer ?


-  ENTRE CE QUE JE PENSE,
-  CE QUE JE VEUX DIRE,
-  CE QUE JE CROIS DIRE,
-  CE QUE JE DIS,
-  CE QUE VOUS AVEZ ENVIE D’ENTENDRE,
-  CE QUE VOUS CROYEZ ENTENDRE,
-  CE QUE VOUS ENTENDEZ,
-  CE QUE VOUS AVEZ ENVIE DE COMPRENDRE,
-  CE QUE VOUS COMPRENEZ,

IL Y A DIX POSSIBILITES QU’ON AIT DES DIFFICULTES A COMMUNIQUER. MAIS ESSAYONS QUAND MEME...

Edmond Wells (entomologiste imaginaire)

trouvé sur une page de garde du livre incontournable de Mark BONNER : "Tant de bouches à guérir... des parasites qui les vampirisent - vaincre la parodontite". Editions Amyris.

Remonter

 
"L’amour et la musique sont les deux ailes de l’âme"
Berlioz
Parole trouvée sur ce site :

Remonter

 
"C’est quand la poule est au repos qu’elle produit beaucoup"
Grand Lama de Saskya
Pensée trouvée dans la News de "La Ruche qui dit Oui"

Remonter

 
Le secret du bonheur
selon Richard Geere

Il existe un exercice puissant, assez simple, que j’ai commencé à utiliser il y a de nombreuses années.

Lorsque sur mon chemin, je rencontre soit une personne ou un animal ou même un insecte, la première pensée qui me vient est : "Je vous souhaite le bonheur" " Je te souhaite du bonheur ." Cela change complètement ce qui se passe entre vous et cette personne.

Je dis cela par expérience personnelle. Quand vous rencontrez un ennemi, quand vous vous trouvez face à une situation difficile inattendue, cela est difficile, très difficile. Et à ce stade... Vous voyez comment cette émotion négative apparait et avant qu’elle n’envahisse votre être entier, vous avez le temps de la changer ... Vous verrez les choses telles qu’elles sont, quelqu’un dans l’ignorance, la colère ..... mais pas vous !

Laissez l’amour transformer votre vis-à-vis "JE TE SOUHAITE DU BONHEUR !" Essayez et vous verrez tout ce qui va changer dans votre vie.

Remonter