L’histoire
 
   
Abraham H. MASLOW
Clayton ALDERFER
Virginia HENDERSON
Marge REDDINGTON
Manfred A. MAX NEEF
Marshall ROSENBERG
Lester LEVENSON
Contribution de Jean-Paul (via le Forum)
Le principe des six natures
"Je pense aussi à moi"
Santé positive
     
   
   
 
    Retour vers...
 
   
Les besoins vitaux
     
   

 
      Manfred A. MAX NEEF
    et son modèle de développement humain basé sur les besoins humains fondamentaux.
    Manfred A. MAX-NEEF (26 octobre 1932) est un économiste et environnementaliste chilien. Il est principalement connu pour son modèle de développement humain basé sur les besoins humains fondamentaux.

Il a reçu le prix Nobel alternatif en 1983, « pour la revitalisation des petites et moyennes collectivités à travers la "Barefoot Economics" (l’économie aux pieds nus).

Il considère que les modèles traditionnels de développement économique et de leurs mesures telles que le produit intérieur brut (PIB) ne prennent en compte ni l’homme dans toutes ses dimensions, ni les aspects environnementaux du système.

A travers ses recherches, il a identifié neuf besoins fondamentaux qui transcendent la culture, la race, l’ethnicité et la richesse. Ce sont
-  la subsistance,
-  la protection,
-  l’affection,
-  la compréhension,
-  la participation,
-  l’oisiveté au sens de loisirs,
-  la créativité,
-  l’identité,
-  et la liberté

(Subsistence, Protection, Affection, Understanding, Participation, Leisure, Creation, Identity, Freedom).

Ces neuf besoins fondamentaux sont communs à tous les êtres humains. Ce qui varie, c’est la manière dont nous tentons de satisfaire ces besoins.

Plus sur Wikipedia

A lire : un article de Thierry GROUSSIN : Le développement et les besoins humains fondamentaux selon Manfred Max-Neef

Ecologie et besoins humains : Ce texte a été traduit de l’américain par Isabelle Desplats. Ecrit par Terry Gips, de l’organisation internationale "Natural Step", il développe une des conditions pour créer un avenir soutenable : « Un usage juste et efficace des ressources au service des besoins fondamentaux de tous les êtres humains ». Il s’appuie sur le travail de l’économiste chilien Max-Neef, auquel fait aussi référence Marshall Rosenberg.

Ailleurs sur internet :

MAX-NEEF est le créateur des principes de "l’économie aux pieds nus » et la théorie du développement à échelle humaine. Il est le fondateur et directeur exécutif du Centre pour le développement alternatif et membre du conseil exécutif du Club de Rome, entre autres. Il est l’auteur de huit livres et plus de 100 essais et articles.

Parmi les nombreux postes importants, MAX-NEEF a été membre du Conseil consultatif des gouvernements du Canada et la Suède pour le développement durable, et candidat indépendant à la présidence de la République du Chili en 1993, a été recteur de l’Universidad Austral du Chili.

L’IDD (l’Institut pour le Développement Durable) a choisi MAX-NEEF comme référence pour son étude sur les besoins humains fondamentaux commandée par la Région Wallonne. Article de présentation sur ce site.

Présentation de la théorie de MAX NEEF ici et sur le site de l’IDD.

A lire également (en anglais)