Farid Bamouhammad : une figure emblématique
 
   
Farid BAMOUHAMMAD et le "SENS"
Farid le Fou ... d’Amour
Premier contact avec la prison
Deuxième contact avec la prison
Farid à Jamioulx
Farid Bamouhammad : 4ème rencontre (Jamioulx)
5ème visite à Farid
"Le ciel t’accompagne !"
Interruption de la médiatisation ici
Inspiré de l’interview par Malika ATTAR
Pourquoi ma relation avec Farid Bamouhammad ?
Transfert de Farid B. à la prison de Marche-en-Famenne
Farid BAMOUHAMMAD demande l’euthanasie
La grève de la faim de Farid au Centre médico-chirurgical de la prison de St-Gilles se poursuit !
Libéré provisoirement, Farid BAMOUHAMMAD est hospitalisé
Dernier "Devoir d’enquête" à la RTBF-TV 1
Une lettre de Farid B. depuis la prison de Nivelles
Lettre à la Commission de surveillance des prisons le 4 mars 2019
Farid Bamouhammad est décédé
Les acquis par Farid
Lettre de remerciements
Message laissé sur mon Facebook suite au décès de Farid
Farid vient d’être libéré sous conditions
     
   
   
 
    Rubriques
 
   
Presse
Parlementaires
Santé
Syndicats
Directions des prisons
Relations
Tribunal d’Application des Peines
Plaidoiries et jugements
Cour européenne des droits de l’homme
     
   
   
 
    Retour vers...
 
   
Prisons
     
   

 
      Interruption de la médiatisation ici
   

Vu les circonstances, je revoyais déjà Farid ce lundi 13 décembre. Rencontre magnifique. Je voudrais qu’on puisse entendre la beauté et la profondeur de nos échanges qui ne seront plus reproduits ici.

La vie suit son cours. Je continuerai de le rencontrer tant qu’il le souhaite et sans rien en attendre en retour parce qu’il est ce qu’il est et que j’ai confiance dans ses ressources.

Je lis pour la deuxième fois le livre que je lui ai offert : "Plus jamais victime, Victime ou responsable : je choisis" de Pierre Pravervand dans la collection Les Pratiques Jouvence. C’est un petit livre dont je recommande la lecture à tout le monde. Voici "Ma déclaration de responsabilité face à la vie"sur ce site.

Je pense à Farid comme à un petit moineau dans un nid. Il a besoin de soin pour ses nombreuses blessures. Il a besoin d’être tendrement entouré, respecté. Qu’on prenne patience avec lui pour qu’il accepte et s’adapte à l’imperfection. Et qu’on lui ouvre la porte quand il pourra de nouvau voler de ses propres ailes.

« Venez jusqu’au bord.
-  Nous ne pouvons pas, nous avons peur.
-  Venez jusqu’au bord.
-  Nous ne pouvons pas, nous allons tomber.
-  Venez jusqu’au bord.
-  Et ils y sont allés.
-  Et il les a poussés.
-  Et ils se sont envolés. » Guillaume Apollinaire

Je me sens reconnaissante aux gardiens d’avoir suspendu leur préavis de grève et à la Direction de la prison d’avoir obtenu ce geste d’apaisement. J’ai confiance.

Farid est un être humain intelligent, sensible et profond. C’est un trésor humain. Comme tant d’autres sans doute enfermés comme lui.

Je rejoins en pensée tous les humains qui éprouvent tant d’amour au coeur, tant de compassion, tant d’empathie pour leurs frères et soeurs humains sans distinction, pareils au soleil qui ne sait pas sur qui il darde ses rayons bienfaisants ou à la pluie qui se déverse sur ceux qu’on qualifie de bons et ceux qu’on qualifie de méchants. C’est par ces millions d’êtres humains positifs qu’un changement se profile à l’horizon de nos vies vers le bonheur de tous.