Les signaux de manque
 
   
Décodage des signaux
La Symbolisation (R)
Le (la) symboliste
L’exercice de symbolisation
La voie royale de l’inconscient
A l’écoute des événements
La croyance au manque
     
   
   
 
    Retour vers...
 
   
Les besoins vitaux
     
   

 
      Le (la) symboliste
    selon Véronique LENNE
    (Présentation des symbolistes dans le répertoire de nos ressources)

Les symboles sont là pour nous, pour nous guider et nous toucher au plus profond de notre cœur, de notre esprit et même de notre corps. Il ne s’agit pas tant de les analyser comme on ôterait la poudre des ailes du papillon pour comprendre le mystère de son vol : il serait devenu incapable de voler et nous n’aurions aucunement percé le mystère. Il s’agit plutôt de les apprivoiser, de les approcher de toute la sincérité et l’humilité de notre être, de les décrypter avec le respect et la confiance qu’ils nous inspirent sans vouloir épuiser leur signification : elle est inépuisable.

Symboliser n’est pas juste rêver. Symboliser est contacter de façon structurée le réservoir universel des rêves, le puits de symboles disponible à tous mais unique pour chacun, puis laisser agir dans nos vies nos symboles personnels, apprivoisés et vivifiés. Les laisser imprégner nos vies jusqu’à la moelle du « Qui suis-je ? ».

La Symbolisation... cerveau gauche

La Symbolisation est une approche de transformation qui vise la pleine santé de l’élan vital. Élaborée aux États-unis par Marge Reddington, elle postule le respect de l’être humain dans son unicité et sa capacité singulière à évoluer et créer sa vie. La Symbolisation sollicite autant notre cerveau gauche, analytique et logique, que notre cerveau droit, global et intuitif.

Les amateurs de structure y trouveront une approche pragmatique aux outils variés, un savoir élargi concernant les besoins humains et leurs signaux, les phénomènes de stress, la conduite de projets, la volonté de vivre, la quête de sens.

Le symbole y occupe une place privilégiée, jetant des ponts entre les deux hémisphères cérébraux et indiquant des voies de résolution pour n’importe quel problème, insatisfaction de vie ou objectif à atteindre.

L’Exercice de Symbolisation® s’avère très efficace pour aider les personnes aux prises avec les difficultés et les crises inévitables de l’existence (pertes, séparations, choix, maladies, difficultés matérielles ou relationnelles, surmenage, remises en question, crise du milieu de la vie, ...).

Versant personnel ou professionnel ?

Nul besoin en Symbolisation de cliver la quête intime, intérieure, et l’expérience sociale ou professionnelle. Il s’agit plutôt de les aligner sur votre unicité, en lien avec votre contribution unique au monde.

Un modèle éducationnel

Même si la pratique de la Symbolisation a des effets bénéfiques pour le corps, le cœur et l’esprit, elle ne relève pas d’un modèle thérapeutique mais plutôt éducationnel. Par conséquent, l’attitude du praticien Symboliste ne sera pas celle d’un soignant mais d’un accompagnant qui enseigne comment se servir des outils de la Symbolisation pour un meilleur équilibre de Vie. Dans tous les cas, vous restez l’architecte, le maître d’œuvre et l’artisan de votre évolution, de votre unification et de la pleine santé de votre élan vital.

La Symbolisation... cerveau droit

Le symbole est le pont vivant entre le visible et l’invisible, entre le ciel et la terre, tel un arc-en-ciel intérieur qui n’a besoin que des conditions idéales pour se manifester : la pluie de grâce de l’instant et le soleil éternel du cœur, de la confiance du cœur.

On n’a pas encore trouvé de meilleure route vers notre âme que le symbole. Il vient d’un endroit où l’âme du monde et l’âme de l’homme ne font qu’une, d’un endroit peu fréquenté où foisonnent les mystères qui voilent et dévoilent tout à la fois, d’un endroit inaccessible par le mental et la volonté.

« Il n’y a pas d’avions ni de navires pour l’inconscient. Les symboles sont le véhicule qui nous y mène et la Symbolisation, la carte routière. Les personnes qui utilisent cette carte se réjouissent des panoramas qui s’offrent à eux. »

Traduit de : Marge Reddington, Health, Happiness and Human Needs - An introduction to Symbolization, TDC, 1994