Retour vers...
 
   
Ancien répertoire des structures
     
   
   
 

 
      Argent
     
  • A Contre Courant
    http://acontrecourant.be/1687.html

    Un extrait de l’article "Qui sommes nous ?"

    Un lieu de réflexion pour ceux qui pensent que ce monde ne tourne pas rond. Le terme barbare est "plate-forme d’actions et de réflexion anti-capitaliste", ce qui signifie simplement que nous ne pensons pas que ce système économique soit le bon et qu’il faut le dépasser, mais aussi que nous n’avons pas d’idée dogmatique préconçue sur le monde à construire. Chacun de nous à sa potion magique. On les goûte toutes, on les échange, on tente des mélanges. Parfois on a mal au ventre, parfois c’est très bon. C’est toujours enrichissant !

    Un lieu d’action également car la réflexion ne suffit pas pour faire bouger les choses. Alors, on participe à toutes les manifs qui nous bottent, on va à la rencontre des autres jeunes, on écrit des brochures, on organise des conférences, on entarte les pompeux cornichons.

    Un outil pour relayer de l’info (la vôtre peut-être), à travers notre site contributif ou l’aktilist (notre bulletin vers plus de 1800 adresses mails). Parce qu’on n’est jamais assez nombreux à tisser des liens entre toutes les formes de la résistance...


    → Site web ajouté le 23 novembre 2006.

  • ATTAC
    http://wb.attac.be/
    ATTAC (association pour une taxation sur les transactions financières pour l’aide aux citoyens) est un réseau citoyen international né à Paris en juin 1998 et décidé à reconquérir les espaces perdus par la démocratie au profit de la sphère financière. A la mondialisation actuelle, exclusivement économique et financière, ATTAC entend opposer une mondialisation prenant comme critère premier l’ensemble des intérêts citoyens.
    → Site web ajouté le 8 mars 2004.

  • Carte Jeunes
    http://www.cartejeunes.be

    A quoi sert la Carte Jeunes ?

    Si tu as moins de 26 ans et que tu habites en Communauté française, la Carte Jeunes Européenne est pour toi :

    Près de chez toi, elle t’offre des centaines de réductions sur toutes tes activités : théâtre, cinéma, musique, sport, shopping, ...

    Tu veux voyager ? La Carte Jeunes Européenne est valable dans 42 pays en Europe (avec plus de 100 000 avantages !) Grâce à l’assistance voyages offerte à l’inscription, tu bouges en toute sérénité ! (A l’exclusion des utilisateurs de la CJE "Les jeunes ont leur(s) mot(s) à dire").

    Visite régulièrement le site www.cartejeunes.be. Tu y trouveras :

    - Des news et la liste des nouveaux partenaires et avantages
    - Un agenda des activités organisées par les partenaires de la Carte Jeunes Européenne
    - Un répertoire des Services dont tu peux bénéficier en Communauté française : des questions sur tes études, ta citoyenneté, l’écologie, tes droits ? Tu trouveras ici les coordonnées des organisations à qui t’adresser

    En pratique :
    - Tu peux te procurer ta carte sur ce site internet et dans différents points de vente.

    Ta Carte Jeunes Européenne est valable un an, et coûte 12 euros. Ce prix comprend la souscription à l’assistance voyages.


    → Site web ajouté le 19 janvier 2010.

  • Crédal
    http://www.credal.be
    Né en 1984, Crédal est une coopérative de crédit alternatif qui offre aux collectivités et aux particuliers une épargne 100% éthique et un placement 100% transparent. Ainsi Crédal soutient des projets sociaux qui n’ont pas accès au crédit bancaire, grâce à des crédits à taux modérés et à des conseils de gestion.
    → Site web ajouté le 17 septembre 2005.

  • Dignitas
    http://www.dignitas.be

    L’asbl Dignitas a vu le jour le 28 août 2000, à l’initiative de deux de ses co-fondateurs, eux-mêmes engagés dans un règlement collectif de dettes.

    L’asbl Dignitas regroupe aujourd’hui une série de personnes d’horizons très divers qui en ont en commun une même conviction : la dignité humaine doit l’emporter. Parmi ses membres effectifs, on trouve des personnes surendettées et des sympathisants, dont de véritables professionnels du droit, qui apportent leur soutien, leurs compétences, leur éclairage, afin de garantir à chaque personne un accueil optimal et une information juridiquement précise.

    Pour plus d’info : voir la page d’accueil du site.


    → Site web ajouté le 11 septembre 2007.

  • ESAG Foundation
    http://www.sourcewatch.org/index.php?title=European_Security_Advocacy_Group

    D’où vient l’argent du terrorisme ? Rapport complet sur le site du GAFI.

    L’ESAG (dont le site n’existe plus) est un groupe constitué après le 11 Septembre, autour de la conviction que le terrorisme est une menace croissante et constante. Les attaques plus récentes à Madrid et à Amsterdam ont renforcé la nécessité de leur travail.

    Concentré sur l’Europe car ce continent déplore plus d’un tiers des attentats perpétrés lors de la dernière décennie.

    Se compose des divers talents : professionnels européens de la communication et universitaires conduits par un Comité Consultatif Public émanant de six pays européens.


    → Site web ajouté le 16 septembre 2005.

  • FATF/GAFI
    http://www.fatf-gafi.org
    Le Groupe d’Action Financière (GAFI) est un organisme intergouvernemental dont le but est de développer et promouvoir des politiques nationales et internationales visant à lutter contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme. Le GAFI est donc un organe de décision ; fondé en 1989 il s’efforce de susciter la volonté politique nécessaire pour réformer les lois et réglementations dans les domaines de sa compétence. Le GAFI a publié les 40 + 9 recommandations afin de satisfaire ce but.
    → Site web ajouté le 16 septembre 2005.

  • Foire aux Savoir Faire
    http://www.foiresavoirfaire.org

    Pourquoi donner le goût et les techniques pour faire par soi-même ?

    - 1.On retrousse ses manches. Donner le goût de faire par soi-même est une approche par la pratique d’un questionnement de notre mode de vie.

    - 2. Impact positif sur l’environnement. Faire par soi-même permet de connaître la composition des produits que nous consommons et de maîtriser les matériaux utilisés, et donc de choisir de n’utiliser que des produits sains pour l’environnement. Cela laisse également la liberté d’utiliser un maximum de produits de récupération.

    Faire par soi-même permet d’ajuster au mieux les quantités consommées à ses besoins. De plus comme on est plus enclin à ne pas gaspiller l’objet que l’on a fait soi-même : cette démarche allège considérablement notre impact sur l’environnement.

    - 3. Autonomie, Savoir faire par soi-même : c’est aussi comprendre les outils, objets et techniques que nous utilisons quotidiennement, ce qui permet de s’autonomiser, mais aussi de faire le tri entre ce qui est nécessaire et ce qui ne l’est pas, de ce recentrer sur ses besoins.

    - 4. Créativité : Faire par soi-même, c’est le plaisir de mettre en action son habilité, sa créativité, son imagination, souvent sa poésie, des qualités trop souvent en sommeil dans un environnement où les désirs sont suscités et guidés.

    Etre son propre model, son propre top model. Faire, manger, porter du sur-mesure ou du démesuré selon son goût. Apprendre à se faire confiance à croire en ces capacités, à aimer ce que l’on fait.

    Découvrir et apprécier la beauté d’une irrégularité et la convivialité d’une imperfection par opposition à la froideur lisse et impersonnelle des objets façonnés à la chaîne.

    - 5. Mode de vie : Chercher à faire par soi-même, à substituer à des solutions commerciales des ressources de proximité et de créativité est une gymnastique joyeuse qui déclenche un formidable engrenage capable de transformer en profondeur notre mode de vie et d’améliorer sensiblement la qualité de notre vie. Cet engrenage façonne cran après cran une autre conception du temps, du rapport aux autres et à l’environnement.

    Quels Savoir-Faire pour une Foire aux Savoir-Faire ?

    Seront notamment présentés des savoir-faire qui permettent :
    - de remplacer des produits de consommation courante
    - de maîtriser le fonctionnement, l’usage et la réparation de nos objets usuels (sortir dépendance services associés)
    - de prendre du plaisir à faire par soi-même
    - d’utiliser des matériaux de récupération ou de recycler
    - d’économiser de l’argent ou de rendre accessible à tous financièrement
    - et de manière générale, tous ceux qui permettent de répondre aux 5 points du paragraphe précédent...

    Qui sont ceux qui transmettent sur une Foire aux Savoir-Faire ? Tous ceux qui veulent transmettre un savoir-faire qui correspond aux critères listés ci-dessus sont les bienvenus.

    Ils s’engagent néanmoins :
    - à n’intervenir qu’en leur nom propre, en tant que particulier et non au nom d’une entreprise, d’une association, d’une confession ou d’un parti
    - à ne vendre ni leur produits ni leur technique
    - à ne pas utiliser l’événement à des fins promotionnelles (seul est accepté sur la foire des informations relatives au Savoir-Faire lui-même)


    → Site web ajouté le 13 juin 2007.

  • GREPA
    http://www.grepa.be

    Centre d’Appui aux services de Médiation de Dettes de la Région de Bruxelles-Capitale.

    Le Centre d’Appui des médiateurs de dettes de la Région de Bruxelles-Capitale a pour mission principale de soutenir l’action des services sociaux du secteur public (créés par les CPAS notamment) et du secteur associatif.

    Le Centre d’Appui forme les médiateurs de dettes. Il rassemble les médiateurs pour permettre des partages d’expériences, le suivi des évolutions législatives et la mise au point d’outils de travail.

    Des rencontres régulières sont organisées avec les pouvoirs publics, les intervenants judiciaires et les créanciers.

    Le Centre d’Appui s’efforce également de mener une réflexion sur la question du surendettement et les thèmes qui en sont proches.

    Les missions du Centre d’Appui comportent également une assistance aux personnes surendettées par la prévention, l’information sur les solutions au surendettement et sur l’existence et les activités des services.

    Le Centre d’Appui fait partie de l’ASBL GREPA dont l’objet social est de faciliter l’accès à la justice pour les personnes en difficulté notamment par la mise en oeuvre optimale de l’Aide juridique.


    → Site web ajouté le 11 septembre 2007.

  • GeoNumbers
    http://www.geonumbers.com/
    Stop aux numéros surtaxés ! Les numéros de téléphone inofficiels et moins chers des entreprises.
    → Site web ajouté le 5 mai 2010.

  • ICIBANK
    http://www.icibank.com
    ICIBANK est la première communauté d’acheteurs belge sur Internet.
    → Site web ajouté le 19 septembre 2006.

  • Je choisis... où va mon argent !
    http://www.jechoisis.be

    Communiqué du Réseau FA le 3 mars 2008

    Pourquoi ne sommes-nous pas informés, en tant qu’épargnants ou investisseurs de ce que les banques font de notre argent ? Il est temps d’affirmer notre choix, de refuser que cet argent favorise le travail d’enfants esclaves ou autres activités destructrices, condamnées par les conventions ratifiées par notre pays. Rendez-vous sur le site www.jechoisis.be !

    L’activité financière a suscité bien des débats ces derniers mois. Quid de celui de la destination des fonds ? Le RESEAU FINANCEMENT ALTERNATIF entend le sortir de la niche « investissements socialement responsables » et pose cette question pour l’ensemble de l’activité bancaire : peut-on continuer à accepter que nos placements favorisent le développement – la prospérité – d’activités aussi inacceptables que le travail des enfants, l’élitisme dans le traitement du SIDA, la fabrication des armes les plus atroces ou la destruction de la planète, pour ne citer que ces exemples ? Les banques sont invitées à interroger leurs clients, et les citoyens à s’exprimer, via le site www.jechoisis.be.

    Epargnants, à vos marques !

    Combien sommes-nous à nous laisser bercer par la douce musique des taux sans vraiment nous soucier de la destination de l’argent que nous confions à la banque ? Un sursaut citoyen est nécessaire. Dire, simplement, que, non, nous ne voulons pas que l’épargne constituée pour nos enfants serve à en faire travailler d’autres ou que les sous que nous avons mis de côté pour garantir nos vieux jours financent la dévastation des écosystèmes. Rendez-vous sur le site www.jechoisis.be pour faire entendre votre voix.

    Financiers, consultez !

    En novembre dernier, nos collègues de Netwerk Vlaanderen rendaient publique une étude selon laquelle les huit plus importants groupes bancaires en Belgique financent des entreprises qui sont en lien avec des dictatures, violent les droits humains, nuisent à l’environnement, produisent des armes, etc. FEBELFIN, la Fédération belge du secteur financier, a réagi en invoquant la liberté de choix des consommateurs. Mais ceux-ci n’ont pas les moyens de choisir en connaissance de cause ! Le RESEAU FINANCEMENT ALTERNATIF demande donc aux banques d’interroger leurs clients, et surtout de les informer, pour leur permettre réellement de décider de l’affectation de leurs fonds.

    Politiques, formulez une loi-cadre !

    La société belge est bâtie sur un consensus à propos de questions aussi fondamentales que, par exemple, l’interdiction du travail des enfants. Le parlement a ratifié des engagements internationaux à ce sujet.

    Soyons cohérents, si nous refusons le travail des enfants, refusons également le financement de celui-ci. Cette cohérence, élémentaire, a prévalu pour les mines antipersonnel et les bombes à sous-munitions qu’il est désormais interdit de financer. Pourquoi ne pas élargir une telle interdiction à d’autres questions essentielles comme la défense des droits humains ou la préservation de l’environnement, pour lesquelles la Belgique a également souscrit à des engagements internationaux ? Le RESEAU FINANCEMENT ALTERNATIF lance ainsi la proposition d’une loi-cadre interdisant les pires formes de bénéfices. Aux parlementaires d’attraper la balle au bond !


    → Site web ajouté le 3 mars 2008.

  • Journée Sans Crédit
    http://www.journeesanscredit.be/

    En 2009, la plate-forme "Journée sans crédit" a choisi de s’adresser en particulier aux jeunes.

    Entre 18 et 30 ans, il faut en effet faire face à de nouvelles dépenses (loyer, meubles, voiture,...) sans pour autant disposer de ressources financières stables. Pour certains jeunes, faire un crédit est une nécessité. Pour d’autres, c’est la possibilité d’accéder par la grande porte à la société de consommation...

    La plate-forme est allée à leur rencontre pour présenter son action et leur proposer de prendre une part active dans la campagne. A travers des ateliers Rap, un clip vidéo, un magazine, des animations de rue, ils ont voulu donner l’occasion aux jeunes de prendre la parole. Ils l’ont prise... et en tant que jeunes citoyens, ils ont apporté leur sens critique, leur énergie et leur créativité.


    → Site web ajouté le 19 février 2010.

  • Niveaux de vie et inégalités sociales
    http://www.cnis.fr/doc/rapports/RAP_0070.HTM

    Le groupe de travail sur les niveaux de vie et les inégalités sociales a été créé suite à une proposition de l’assemblée plénière du Cnis (Conseil National de l’information statistique - France).

    Il est possible de télécharger le document ou de le recevoir gratuitement.


    → Site web ajouté le 22 juin 2008.

  • Observatoire du crédit et de l’endettement
    http://www.observatoire-credit.be

    L’Observatoire :

    - centralise les données économiques, sociales et juridiques se rapportant directement ou indirectement aux services financiers aux personnes physiques, en particulier le crédit, ainsi qu’au surendettement ;
    - analyse ces données, en vue d’en dégager les caractéristiques et de permettre notamment la compréhension des situations de surendettement ;
    - étudie le phénomène du surendettement et son évolution, dans une optique socio-économique et juridique ;
    - diffuse des études dans les domaines des services financiers aux personnes physiques, et notamment du crédit, ainsi que du surendettement ;
    - organise des campagnes d’information, de prévention et d’éducation et dispense des formations dans les domaines de la gestion du budget des ménages, du crédit et de l’endettement.


    → Site web ajouté le 14 janvier 2003.

  • Réseau Financement Alternatif
    http://www.rfa.be

    Créé en 1987, le Réseau Financement Alternatif est un réseau pluraliste de sensibilisation et de solidarité en matière d’éthique financière et sociale.

    Son but est de promouvoir, par un travail d’éducation permanente, l’éthique et la solidarité dans les rapports à l’argent afin de contribuer à une société plus juste et plus humaine.

    Aujourd’hui (3 mars 2008), il compte 80 associations.


    → Site web ajouté le 9 décembre 2003.

  • Upcase
    http://www.upcase.be
    UPCASE est un projet organisé par le Lentic (Université de Liège), MeMo (Mens- en Milieuvriendelijk Ondernemen vzw) et Arafox cvba. Il est financé par la Politique scientifique fédérale (ex-SSTC). UPCASE vise à réduire la fracture numérique dans le secteur non-marchand belge en proposant aux associations de s’approprier un ensemble d’outils informatiques (site internet, agenda partagé, partage de fichiers,.etc..) favorisant la collaboration entre les personnes. (plus d’infos : www.upcase.be)
    → Site web ajouté le 24 juin 2005.

  • Wikifin
    http://www.wikifin.be

    Wikifin.be est un portail qui veut vous aider dans vos décisions financières : il met gratuitement à votre disposition une information objective, fiable et pratique.

    Wikifin.be est édité par l’Autorité des services et marchés financiers, la FSMA. La FSMA est un organisme public autonome qui veille à la protection du consommateur de services financiers. Cette institution opère de manière indépendante vis-à-vis des acteurs financiers privés. Pour en savoir plus, consultez

    Wikifin.be a été lancé le 31 janvier 2013 en présence de Son Altesse Royale la Princesse Mathilde et des Vices-Premiers Ministres Steven Vanackere, Ministre des Finances et Johan Vande Lanotte, Ministre de l’Économie et des Consommateurs...

    Wikifin.be a pour ambition de vous donner toutes les informations fiables dont vous avez besoin pour prendre des décisions financières en connaissance de cause. Ainsi, Wikifin se décline en thématiques et en moments de vie. Des outils, comme un simulateur de comptes d’épargne, des quiz et des checklists sont là pour vous aider, de manière très pratique, dans la gestion de votre argent.

    Notre site internet ne cesse par ailleurs de s’améliorer pour être toujours plus proche de vos préoccupations.


    → Site web ajouté le 10 juin 2015.