Droits des jeunes consommateurs
 
   
Les droits des jeunes consommateurs
Colloque du 20 février 2003 du Ministre de l’Economie
Tables rondes de la jeunesse
Campagne "Raisons de jeunes"
Accès au(x) droit(s) pour les enfants et les jeunes
Enfants : tous des incapables !
Enquête sur les garanties des biens de consommation
Achats sur eBay
Bien acheter en ligne sur un site commercial à l’étranger
Les centres de fitness ne respectent pas la loi !
Aide européenne contre les arnaques commerciales
12.700 jeunes de moins de 25 ans dans les CPAS wallons
Bon à savoir en cas de vol de portable !
Message de Philippe DEFEYT, président du CPAS de Namur
Pratiques commerciales déloyales
Le RéAJC à l’émission "Quand les jeunes s’en mêlent" du 13 mars 2010
La présidence belge de l’UE et le RéAJC asbl
Agendas politiques internationaux concernant les enfants, les affaires de la jeunesse et les droits de l’enfant
Article dans le JEF 20, publication du Conseil de la Jeunesse
L’Etat belge ignore les jeunes consommateurs !
Une thèse de doctorat en droit : Le consommateur mineur doublement vulnérable
Publication d’une thèse de doctorat en droit sur le consommateur mineur
Un service de médiation unique pour les plaintes
Usage d’une messagerie par un enfant mineur : que dit la Loi ?
"Questions Justice"
Justice en ligne
     
   
   
 
    Rubriques
 
   
Droit à l’information
Education des jeunes consommateurs
Journées mondiales des droits des consommateurs le 15 mars
Action collective
Convention des Droits de l’Enfant
Organes officiels de consultation
     
   
   
 
    Retour vers...
 
   
Nos thèmes
     
   

 
      Colloque du 20 février 2003 du Ministre de l’Economie
    Protéger les jeunes consommateurs : quelles actions concrètes ?
    Du statut juridique du jeune consommateur aux mesures légales de protection, en passant par les programmes d’éducation et les codes de bonne conduite, toute une batterie de solutions est désormais sur la table...

...Le colloque du 20 février a donné la parole aux principaux acteurs concernés et a préparé l’action future des pouvoirs publics en la matière... Les droits des jeunes consommateurs à l’information, l’éducation, la protection et la participation ont été pris en compte.

Il s’agit pour les jeunes consom’acteurs d’un moment-clé, d’un tournant décisif...

Comme le programme ci-dessous le laisse entendre, le contenu de la problématique "jeunes consommateurs", déjà abordée dans les deux colloques précédents, dépasse de loin les seules compétences du Ministre de l’Economie. En effet, le Ministre fédéral de la Protection de la Consommation, le(s) Ministre(s)de la jeunesse, la Ministre de l’Aide à la Jeunesse, les Ministres de l’Enseignement, le(s) Ministre(s) de la Santé et des Affaires Sociales... sont également directement concernés. Nous ne doutons pas qu’ils auront la volonté de faire aboutir concrètement ce magnifique processus d’information et de réflexion initié par le Ministre de l’Economie et de dégager ensemble les budgets nécessaires.

Que l’on ne se trompe pas. Il ne s’agit pas pour nous d’abord de sauver le RéAJC en tant qu’asbl mais avant tout, de sauvegarder et développer un projet visant la protection des jeunes consommateurs, par exemple, par la mise sur pied d’un "Centre de coordination des jeunes consom’acteurs".

Nous pensons que ce centre, qui serait une première en Europe et sans doute dans le monde, serait un outil indispensable de prévention. Il serait, entre autres, le lieu de l’élaboration de repères pour les jeunes consommateurs visant leur bien-être non selon la publicité, mais sur base de la connaissance des besoins humains vitaux et de la manière de les satisfaire le plus adéquatement.

Cette satisfaction adéquate des besoins vitaux est le premier droit humain pour tous, sur toute la planète. La reconnaissance de ce droit pour tous est garant de la paix.