Argent
 
   
Dettes d’hospitalisation
Jeunes et pratiques du commerce
SMS payants
Recouvrement des dettes
Recommandations du CRIOC...
Quand les banques se mêlent de l’argent de poche...
Le racket, un fléau à combattre !
Crédit facile
L’argent s’apprend
Le mythe de l’Enfant-Roi
Jeux d’argent : le CRIOC appelle à la vigilance !
Comment utiliser sa carte de crédit en toute sécurité
Précepte chinois
Le chèque-épargne FINANcité : un cadeau utile et original.
Concilier argent, éthique et solidarité
La boulimie d’achats
Les jeunes et l’argent de poche
Jeunes et jeux de hasard, gare à la dépendance !
Musées gratuits le premier mercredi du mois
Carte jeunes
Numéros surtaxés
Témoignage d’un "petit" porteur boursier
Les enfants jouent aux marchands à l’école !
La semaine de l’argent du 14 au 20 mars 2016, qu’en penser ?
Les riches sont des pauvres comme les autres
Un revenu de base pour chacun, plus d’autonomie pour tous
     
   
   
 
    Retour vers...
 
   
Nos thèmes
     
   

 
      Jeux d’argent : le CRIOC appelle à la vigilance !
    Communiqué de presse du CRIOC

Jeudi 27 Septembre 2007

Jeux d’argent : la prévention s’impose ! Le CRIOC a sondé les consommateurs pour évaluer le succès des jeux de hasard et d’argent parmi les adultes, jeunes ou moins jeunes. 20% des interrogés ont déjà joué au cours des dernières semaines pour de l’argent, 8% ont commencé alors qu’ils étaient mineurs. Les hommes sont plus attirés par le jeu que les femmes, les Wallons, plus que les Flamands. Sur base de ces constats et d’autres, le CRIOC interpelle les autorités fédérales : il y a du pain sur la planche, pour prévenir la dépendance au jeu !

Jeux d’argent : quelques constats issus de l’étude :
- Un consommateur sur cinq a déjà participé à des jeux d’argent. Il dépense en moyenne 18 euros par mois mais peut miser jusqu’à 500 euros en une fois.
- Les jeux préférés demeurent largement les loteries et les billets à gratter même si le montant élevé des gains interpelle les consommateurs et que les nouveautés (jeux sur internet, SMS, salles de jeux automatiques) ont du succès.
- La fréquence de participation des consommateurs est plus élevée lors de concours par SMS ou par téléphone, ou lors de jeux de cartes (plusieurs fois par semaine). La plupart des autres jeux sont pratiqués de manière hebdomadaire.
- Le joueur est souvent masculin, jeune ou adulte, francophone et habitant la Wallonie pour les jeux de type traditionnel.
- Quant à la diffusion des nouveautés technologiques, elle s’organise au départ de Bruxelles (SMS, internet).
- Le poker, lui, connaît un intérêt marqué à Bruxelles et en Flandres. Les femmes sont plus tentées par les loteries.

Au total, plus de 1.562.000 consommateurs se partagent annuellement plus de 324.830.000 opérations de jeux.

Conclusions :

Il ne faut pas sous-estimer les risques de dépendance, vu le nombre de consommateurs participant à des jeux d’argent et de hasard, les montants parfois engagés et la fréquence de jeu élevée.

Le Crioc appelle à la vigilance vis-à-vis de nouvelles pratiques de jeux tels que les jeux sur Internet ou à la télévision : certains consommateurs sont incités par ce biais à dépenser des sommes élevées.

De plus, outre le caractère illégal de certaines pratiques, aucune garantie n’est offerte au consommateur quant aux chances de gains, à l’accès au jeu, ou au fait que le jeu proposé soit vraiment de hasard. Il ne faut donc pas s’étonner que des consommateurs se laissent entraîner par l’impression d’argent facilement gagné.

Dans ce contexte, la législation en matière de jeux de hasard devrait être mieux coordonnée et les dérapages - régulièrement dénoncés - devraient l’objet de plus de contrôles et de sanctions.

Etude complète sur le site du CRIOC.

Contact au CRIOC : Marc Vandercammen, directeur général : 02/547.06.51 Antoinette Brouyaux, service presse : 02/547.06.04

Crioc, Boulevard Paepsem 20, 1070 Bruxelles - Email : presse@crioc.be